Loading...
fr

Blogs

Résultats pour: "bukkake"
Robin29396
Je pense que ce fut LA Journée Décisive pour moi, pour savoir si je me reprends en main ou pas.


Et bon sang, c'est tellement bon: pour commencer, une petite sodomie (avec une pipe au début et une éjaculation buccale, avalée à la fin) de 5 minutes en bonne compagnie...oui, je peux y aller vite comme je peux prendre mon temps ;)


Mais surtout, j'ai participé à mon premier gang-bang, improvisé certes, mais premier gang-bang: on était une dizaine de mecs pour une bouche et une chatte salope; que dire à part que je me suis fait pomper le plus souvent et ça s'est terminé en bukkake. Oh là là, j'ai pris mon pied et je suis vidé, mais ça fait du bien.


Au final, pour me remonter le moral, il fallait juste du sexe, et ça fait du bien au moral...et à la queue !


Message à ces dames: je suis peut-être pas musclé, mais je suis endurant ;) (en plus d'avoir une belle queue selon ces dames)

Robin29396 Aoû 23 '16 · Voter: 5 · Tags: bukkake, gang-bang, éjaculation
penelope_tv

C'est fait !

Pour la première fois je me suis lancée et suis sortie seule au Cap d'Agde en cette belle soirée d'Août.

 

Il faut dire que j'avais bien ficelé le tout et ma soirée s'annonçait plutôt bien...

Au programme, plage de fin d'après-midi sur la célèbre baie des cochons, début de soirée au château de Tredos pour une spéciale Tgirls, fin de soirée dans le village naturiste là où le vent me mène…

 

1. La baie des cochons

Vers 17h30, je me rends donc sur cette fameuse plage dont j'ai déjà beaucoup entendu parler.

La plage est bondée et chacun attend la levée de camp des maîtres nageurs sauveteurs à 18h pour lancer le bal.

Première surprise, moins de vieux cochons que prévu et beaucoup de couples hétéro et gay qui bronzent, se caressent gentiment ou se baignent. Des hommes seuls arpentent déjà les dunes derrière à la recherche de quelques exhibitions cachées.

Il fait vraiment beau et chaud et chacun a l'air peu soucieux de son voisin.

 

J'ai pris le parti d'y aller nue comme tout le monde, ce qui ne laissera bien entendu aucune ambiguité sur mon véritable sexe...

En revanche, mon maquillage, mon joli vernis sombre sur mes pieds et mains, ma chaînette au pied, mon paréo sur l'épaule et mes mules à talons ne laisseront aucun doute aux moins avertis.

 

Je ne laisse pas indifférente c'est sûr, et beaucoup d'hommes se retournent sur mon passage.

Je choisis tranquillement ma place, assez proche des gay mais pas trop non plus car je préfère être entourée de couples et hommes en même temps.

Un homme avec son épouse me regarde avec insistance, je décide de me coller à eux; il faut dire aussi qu'il n'y a pas beaucoup de place !

Le soleil est bon et j'avoue être déjà bien excitée par tous ces gens autour de moi.

 

Monsieur me regarde avec insistance mais il n'est pas le seul dans le coin.

C'est pourtant sa femme, une jolie dame assez bcbg d'une cinquantaine d'année, qui m'interpelle et me propose que son mari m'enduise gentiment de crème solaire car je suis blanche !

Je me retourne, sors mon tube et le tend à son mari qui semble un peu fébrile à l'idée de m'enduir de crème :)

Allongée, il me masse doucement les épaules, le dos, les fesses, le tout sans excès.

Je me retourne à sa demande et il m'enduit le torse, le ventre, les jambes. Il termine très rapidement par mon sexe à priori troublé aussi par la situation. Sa femme en revanche l'incite à "bien me protéger" et lui demande de ne pas hésiter sur mon entrejambes.

Il appuie à nouveau sur le tube et me masse plus franchement entre les jambes, le haut de mes cuisses, mon anus, mes testicules puis ma queue. C'est un peu plus facile à enduire car je bande désormais, aux yeux et à la vue de tous, à commencer par mon couple voisin.

 

Jean, c'est son prénom, arrête ses massages et reprend sa place auprès de sa femme qui est visiblement très excitée par la situation. Je reste allongée sur le dos et les vois s'embrasser, chuchoter et j'imagine bien y être pour quelque chose !...

Il bande et Evelyne sa femme le masturbe tranquillement.

 

Quelques minutes passent sans dire un mot et le spectacle sur la plage est fascinant.

Les gardes ont quitté la plage, à droite à gauche, des groupes apparaissent au beau milieu de la plage puis se défont, puis recommencent au milieu de l'eau, puis dans les dunes.

Je suis partagée entre l'envie de voir, et l'envie de faire...

Le bukkake je n'ai jamais fait mais si quelque chose me fait fantasmer c'est bien ça : avoir des dizaines d'hommes autour de moi prêts à bander et jouir sur moi.

 

Je reste à ma place et profite pour l'instant du soleil, c'est tellement bon.

La plage est toujours bondée, mes voisins sont à l'affut de mes moindres faits et gestes.

C'est Evelyne qui fait à nouveau le premier pas et me demande si l'on peut se rapprocher. Je n'ai pas vraiment l'envie ni le temps de dire non !

 

Jean se retrouve collé à ma serviette, Evelyne est de l'autre côté de son mari. On échange quelques politesses puis Evelyne demande à son mari s'il souhaite me caresser encore. C'est n'est pas vraiment une question, et sans attendre la réponse, il commence à me caresser doucement les cuisses, puis ma queue qu'il fait rapidement gonfler.

Je ne bouge pas et le laisse faire; il est visiblement très excité et sa femme a pris sa queue en main, queue qu'il a assez volumineuse. Nos voisins directs de serviette n'en perdent évidemment pas une miette et d'autres couples ainsi qu'un homme seul se caressent gentiment en nous regardant. Je me rends compte de l'attrait que nous portons réellement quand je vois un homme d'une soixantaine d'année la queue dure à la main se poster seul debout face à moi.

Jean lui se fait plus insistant, il me branle lentement et s'est rapproché de moi. Je sens sa queue dure contre ma cuisse ce qui n'est pas pour me déplaire. Sa femme est contre lui dans son dos, elle semble le stimuler... Je décide de ne pas rester passive comme je l'étais et me redresse à côté de lui, j'ai très envie de le sucer. Ma main prend sa queue, puis je la prends dans ma bouche.

Visiblement il est comblé, sa femme aussi. Sa queue est bien raide et chaude et là je n'ai qu'une seule envie, le faire jouir. Tous deux me caressent la queue. Quelques minutes suffisent pour que Jean me demande de faire plus doucement.... je le regarde dans les yeux et il comprend que je n'ai pas vraiment l'intention d'arrêter. Entre temps, non seulement l'homme seul s'est encore rapproché - je peux voir sa queue à côté de celle que je suis en train de sucer - mais d'autres, de nombreux autres hommes sont arrivés entre temps ! Il y a au bas mot une dizaine d'hommes attroupés autour de nous, la queue à la main. Les serviettes qui m'entouraient ont quasiment disparu.

Je décide de continuer à m'occuper de Jean exclusivement; il aime, me tient la tête et me fait prendre sa queue entièrement en bouche. Je suis à genoux, lui toujours allongé, et derrière moi, certains ne se gênent pas pour me toucher les fesses, le dos, la nuque.

Jean pousse un long soupir et repousse ma tête; visiblement il veux jouir mais pas dans ma bouche. J'avoue ne pas être mécontente de moi et préfère qu'il fasse sur moi plutôt que dans ma bouche. J’ai envie de continuer à sucer et ne veux pas que chacun s'imagine que je vais avaler du sperme pendant 2 heures !

Il tient sa queue face à moi et lâche alors plusieurs giclées de suite sur mon torse et mon cou. Je prends sa queue et frotte mes joues contre pour lui témoigner de ma gratitude et soumission.

Evelyne lui caresse les couilles, Jean a la main droite entre les cuisses de sa femme pour éviter probablement les débordements avec tous ces hommes insistant autour de nous...

Je n'ai pas vraiment le temps de réfléchir quand Jean se rassoit; une bonne de douzaine de queues raides sont autour de moi.

Je reste à genoux et masse les couilles de mes différents assaillants avec mes deux mains. Je demande à mon couple préféré de surveiller mes affaires et commence à masturber ce que j'ai sous les yeux.

J'avoue ne pas avoir envie de faire n'importe quoi et préfère commencer à branler gentiment ces messieurs pour qu'ils se fassent du bien ainsi.

Un joli black se présente pourtant devant moi, et l'excitation aidant je lui lèche les couilles puis fait quelques aller / retour avec sa grande queue dans ma bouche.

Au même moment je sens quelqu'un éjaculer sur mon dos puis me caresser le dos avec son liquide chaud. Je laisse faire sans savoir qui fait cela et j'adore.

Je suis très excitée et ma queue est là pour en témoigner. De nombreux hommes veulent me branler et je me laisse faire sans hésitation.

Certain aventurent des doigts près de mon anus mais découvrent mon rosebud rouge bien enfoncé en moi... simple précaution.

Je demande au black de se retirer pour éjaculer; il entend bien et les autres assaillants aussi ce qui évite toute confusion : je suis là pour recevoir sur moi.

Ce ne sera pas long, je reçois plusieurs jets sur les joues et la bouche aussitôt.

Je prends un plaisir énorme à faire plaisir à cet homme. Je vois une quinzaine ou peut-être plus encore prêts à se faire sucer à côté de moi.

Tous bandent et attendent leur tour.

J'essuie avec ma serviette le sperme de mon beau black et il se retire tout de suite.

Evelyne et Jean sont toujours à mes côtés, visiblement bien excités par la situation.

Un beau gars d'une trentaine d'années est maintenant face à moi et me dis ne pas vouloir se faire sucer. Je le branle quelques secondes et le fais venir immédiatement sur moi. Il crie de plaisir et lâche plusieurs grosses giclées contre ma bouche. C'est délicieux.

Visiblement il est plus consciencieux que les autres et l'essuie lui-même !...

Au même moment je sentais un homme jouir dans mon cou sur ma gauche. Je ne l'avais même pas capté mais à priori il a aimé ça !

Je ne sais pas combien d'hommes se sont lâchés sur moi alors mais j'imagine une petite quinzaine. Certains sur mon dos, d'autres sur mes cuisses et ma queue, d'autres encore plus courageux sur mon visage sans que je ne les branle puisque j'avais déjà les mains ou la bouche occupée.

Je viens de jouir sans m'en rendre compte avec toutes ses mains qui m'ont excité et branlé.

J'arrêt quand mon couple protecteur me dit vouloir quitter la plage.

Beaucoup d’hommes étaient encore là. Cela faisait un peu fin du monde et morts de faim mais de nombreux hommes se sont littéralement finis sur moi quand j'ai commencé à bouger pour faire comprendre que j'allais partir.

Bien entendu j’ai laissé faire et j’avoue que sentir tous ces hommes se faire plaisir sur moi ont mis le feu en moi. J’ai pris ma queue en main et me suis masturbée encore sous les giclées de ces messieurs. C’était délicieux.

Vers 19h15, trois ou quatre hommes étaient à mes côtés encore quand je décidais d’arrêter là…

Un couple était là parmi les hommes restant; elle masturbait son mari et lui la tenait pour éviter les assauts des quelques hommes autour.

D’un signe j’ai compris qu’il finirait bien dans ma bouche. Je me suis approchée de lui à genoux et l'ai sucé. Sa queue était énorme et visiblement il prenait du plaisir sous mes coups de langue.

Il a vite joui, un peu dans ma bouche et surtout sur mon visage. Son sperme était délicieux et j'étais à mon comble.

Je me suis relevée après m'être essuyée, puis j'ai filé dans l'eau. Mon corps était enduit de sperme et malgré l’excitation que cela me procurait le bain était libérateur.

 

La célèbre baie des cochons venait de tenir ses promesses.

Ne restait plus qu'à se préparer pour la suite...


2. Le chateau de Tredos - A suivre

penelope_tv Aoû 19 '14 · Voter: 4.67 · Commentaires: 7 · Tags: bukkake, gangbang, rosebud, sorties, plage, exhib, cap d'agde
Pubs