Loading...
fr

La Nouvelle vie de Marilyn Chapitre 7 from Blog de lilileet

Les hommes, discutant et fumant, se positionnèrent face au fauteuil.

L'homme au teint cireux s'approcha à nouveau et enleva l'écarteur anal.

L'anus de Marilyn resta grand ouvert.


Les hommes s'exclamèrent, se congratulèrent entre eux pour l'efficacité des opérations

 chirurgicales. 


Plusieurs enfilèrent des gants de caoutchouc, trempèrent un doigt dans la petite flaque

de liquide qui s'était formée sur le fauteuil sous les fesses de Marilyn.


Une réussite totale, sourit l'un examinant un filament de la liqueur poisseuse entre ses deux

doigts écartés.


L'homme qui précédement lui avait remis ses mules les ramassa sur le sol et les lui réenfila

à nouveau


Monsieur détacha les chainettes qui retenaient ses seins et interpella la Madame tandis qu'il

pointait son index vers les testicules de Marilyn et la petite mare de sang dessous


- Vous vous rendez compte de ce que  vous avez fait,idiote. Détachez ca tout de suite.


La femme s'exécuta aussitôt


- J'espère que vous n'avez causé aucun dommage ou il vous en cuira, comme la dernière fois.


La femme baissait la tête dans une attitude de soumission vile.


Monsieur rejoint les autres hommes, Marilyn portait toujours le gag et elle regardait Monsieur

d'un air suppliant


L'homme avec lequel Monsieur discutait auparavant, enduisit le gant qu'il portait de vaseline

et, parlant touours avec Monsieur, fermant son poing, l'introduisit dans l'anus de Marilyn.

Quand son avant bras fut totalement enfoncé, Marilyn gémit sous son gag, ses pieds crispés 

dans les mules, son souffle court.


- Vous voyez dit il, le problème n'est pas la profondeur, votre femme peut recevoir votre sexe en

entier. Le problème c'est la lubrification !


Il avait dit ces mots assez fort en se retournant vers les autres qui fumaient toujours. Ils

approuvèrent


- La solution, continua t'il sur le même ton, c'est ...


Il avait rapproché sa main et saisit les petits testicules de Marilyn


- L'augmentation de la production ici. Et j'ai la solution


Il s'échauffait, tenant toujours les petits testicules entre ses doigts gantés


- L'injection de testostérone de taureau reproducteur dans ces petits organes.

 Il montrait les testicules


- Il n'est pas question que ma femme soit transformée en taureau dit Monsieur furieux.


- Ne vous inquiétez pas termina l'homme se retournant vers un autre qui s'avança.


- Oui Monsieur, en effet, nous allons reprendre l'injection d'hormones femelles à fortes

doses comme entendu ...


Se rapprochant de Marilyn, il soupesait ses seins d'un air entendu et caressait ses fesses.


- Sa poitrine va se développer encore et tout le reste.

Il regardait les fesses et les cuisses


- Et l'effet de l'injection de testostérone sur son caractère va être annulé par l'effet des 

hormones. Ne resteront que les effets secondaires : L'augmentation de la taille du sexe mâle

et de la production de liquide séminal 


- Augmentation de la taille du sexe ? interrogea Monsieur


- oui, assez conséquente, est ce un probleme ? demanda l'homme 


- Mhmh non je ne crois pas 

répondit Monsieur, songeur, explorant un univers de possibilité qu'il n'avait pas imaginé


- Si vous me garantissez que ca n'aura pas d'incidence sur la féminité ... 

Monsieur s'était tourné vers les autres hommes


- Ne vous inquiétez pas, répondit l'homme

- Au contraire je pressens que votre femme sera plus avide de vos euh rapports ...


- Pour ce qui est de l'amincissement de la taille et du travail de dentisterie

nous pourrons commencer dès demain soir

Rajouta un homme à lunettes , silencieux jusque la


Se frottant les mains alors que ses yeux croisaient ceux de Marilyn Monsieur conclut


- Je vous donne un mois, pas un jour de plus


Les hommes se regardaient, finalement l'un d'eux bafouilla :


- Oui, un mois, elle sera prète ...


Monsieur se retourna alors vers la Madame et lui parla en regardant Marilyn. Elle acquiescait

sans cesse et quand il eut terminé elle finit de détacher Marilyn et la guida hors de la pièce.


Les jambes de Marilyn tremblait quand elle fut accompagnée vers l'ascenseur.

Elle avait tout entendu de ce qui s'était dit et était terrorisée.

Sa terreur augmenta quand Madame appuya sur le bouton de l'ascenseur : - 3





Partager

Le Mur

Pas de commentaire
Vous devez être enregistré pour commenter

Billet

Par lilileet
Ajouté Mai 20

Votes

Votre note:
Total: (1 notes)

Archives

Pubs